Choisir son locataire n’est pas une tâche facile car malheureusement on peut tomber sur des personnes pas sérieuses ou malhonnêtes. Il faut bien choisir son locataire pour limiter les risques de loyers impayés.

Procéder à différentes vérifications

Les vérifications permettront à tout bailleur de vérifier la solvabilité du locataire, il s’agit de vérifier s’il peut vraiment s’acquitter du loyer. Si le loyer excède les 25 à 33 % des revenus du locataire, il aura des difficultés à le payer. C’est un point important que vous devez vérifier avant de conclure le bail. Après avoir déduit le loyer des ses revenus, si ce qui lui reste ne lui permet pas de subvenir à ses besoins, les risques d’impayés seront élevés. Par contre, s’il a d’autres revenus, autres que son salaire, la situation sera bien différente. Regardez de près les prestations annexes représentant une part de ressources pour candidat. Il peut s’agir d’allocations familiales ou d’allocations logement. Si le candidat est un travailleur indépendant et que ses revenus mensuels ne sont pas fixes, concentrez-vous sur ses revenus annuels. Un conseil, vérifiez ses revenus des deux années précédentes en plus de l’année en cours, pour être plus sûr. Après avoir vérifié la solvabilité du candidat, vérifiez aussi la situation de la personne qui se porte garant ou caution.

Reconnaître un locataire sérieux

La solvabilité n’est pas la seule chose qui importe car tout bon payeur n’est pas toujours honnête. Étudiez le profil du candidat, pour cela n’hésitez pas à enquêter. Vous pouvez par exemple demander des informations auprès de son ancien propriétaire. Déjà, lorsque vous discutez avec le futur locataire, vous pouvez avoir votre première impression. Le candidat locataire doit fournir certains documents suivant son profil (retraité, étudiant, salarié, sans emploi, non salarié, etc.), ce qui devrait vous aider à en savoir davantage sur lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *