Pour investir dans la pierre, les investisseurs peuvent rejoindre des organismes ou devenir des associés dans une société. Ils ont le choix entre intégrer un organisme de placement collectif immobilier ou OPCI, une société d’investissement immobilier cotée ou SIIC et enfin une société civile de placement immobilier ou SCPI. Cet article s’intéresse à cette dernière forme de société civile, en particulier les différents types de SCPI.

La SCPI de rendement

Ce type de SCPI offre un placement mutualisé, ce qui réduit les risques sur les actifs de la société. Son avantage est constituer un patrimoine sans investir énormément d’argent. Avec la facilité de gain et le moindre investissement qu’elle propose, la SCPI de rendement permet à ses associés d’avoir un bon complément de revenu, surtout pour prévoir leur retraite.

La SCPI à capital fixe

Dans ce type de SCPI, le montant des souscriptions est fixé à l’avance, ce qui oblige l’investisseur à acquérir des parts sur le marché secondaire s’il n’y a pas d’augmentation de capital. La valeur des nouveaux parts dépend surtout du mécanisme qui se joue entre l’offre et la demande.

La SCPI à capital variable

Contrairement à la SCPI à capital fixe, la SCPI à capital variable donne droit à une souscription de nouvelles parts en vue de l’augmentation du capital. Le SCPI à capital variable est plus sécurisé pour les actionnaires dans le sens où le prix des parts reste stable, ce qui permet d’avoir un investissement plus transparent.

La SCPI fiscale

La SCPI fiscale a pour principal avantage de réduire les frais d’impôt, grâce à la réduction du revenu net imposable. On distingue en outre différentes niches fiscales comme les SCPI Malraux, les SCPI Duflot ou encore le SCPI de déficit foncier.

La SCPI de valorisation

L’objectif premier de la SCPI de valorisation est de maximiser les revenus des associés à chaque opportunité d’investissement. Elle se concentre surtout sur les plus-values du rendement. Le seul bémol de ce type de SCPI est que cette société ne présente aucun avantage fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *