Étant donné que la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation des plus intéressants, le gouvernement se penche constamment sur le sujet et y apportent de réguliers aménagements afin que le plus grand nombre puisse en bénéficier. Des changements sont donc prévus pour la loi Pinel en 2018 et on peut en connaître les grandes lignes dès maintenant, ce qui donne le temps de se préparer si on veut investir dans l’immobilier. En tout cas, le prolongement est effectif jusqu’en décembre 2021, mais il est réservé à certaines zones uniquement.

Les zones concernées par la loi Pinel en 2018

Les discussions législatives relatives à la loi Pinel en 2018 ont abouti à la décision de prolonger la réduction d’impôt pour les 3 années à suivre. Mais ce dispositif ne concerne que les zones dites  »tendues ». Autrement dit, les zones B2 et C ne bénéficient plus de cette loi à partir de 2018. Quant à la zone B1, il est exigé désormais un agrément délivré par la préfecture. Aussi, il reste une poignée de jours pour ceux qui souhaitent encore investir avant l’échéance de 31 décembre 2017. La loi Pinel our 2018 précise que les communes concernées sont celles où le déséquilibre entre l’offre et la demande est le plus fort.

Encore et toujours la loi Pinel en 2018

La loi Pinel en 2018 apportera encore et comme toujours une réduction fiscale intéressante dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier. La réduction est de l’ordre de 12% du bien acheté si on le met en location pendant 6 ans, elle est de 18% si la location dure 9 ans et de 21% si elle atteint les 12 ans. Si on chiffre ces pourcentages, on peut espérer une réduction pouvant aller jusqu’à 63 000 euros en l’espace de 12 ans avec la loi Pinel en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *